Test des Reebok « Blacktop Battleground »

15 janvier 2006 1 commentaire 4 310 vues

 

Laissons la parole à Personne pour son test.

 

En matière de chaussures de basket, les Pump ont toujours eu une place à part. Non pas qu’elles soient meilleures que la concurrence (quoique…). Mais le système de languette gonflable offrait un confort et un maintien inégalable. Et parmi les Pump, la « Blacktop Battleground » se plaçait comme une des références. La voici enfin rééditée par Reebok.

  1. Le look

Le look, c’est celui d’une shoes de basket années 90 : large et bien montante avec une languette bien proéminente. Des marquages « Reebok » ou « The Pump » partout. Aucun rapport avec les chaussures mi-montantes actuelles en skaï brillant… Difficile de passer inaperçu avec ça aux pieds, surtout dans ce coloris « Industrial ». Si vous êtes dans le genre discret à marcher en rasant les murs, passez votre chemin …

On aime ou on n’aime pas , mais il faut reconnaître que ça en impose !
  1. Le prix
140€. En soit, ça peut paraître élevé pour des chaussures ayant 10 ans de conception. Mais quand on voit que des malheureuses rééditions de Stan Smith se vendent autour de 80€, 140€ pour des « Blacktop », c’est une affaire.
  1. La qualité de fabrication

Comme sur les autres Pump testées, la qualité de fabrication est élevée, sans pour autant être irréprochable :
– le cuir est de bonne qualité : c’est du vrai cuir, pas du skaï,
– les coutures sont bien finies,
– pas de fil qui pendouille ou de trace de colle jaunie comme sur certaines Air ***** One.

Attention cependant : sur certaines paires, l’assemblage des différentes pièces est assez approximatif.

  1. Les semelles
– Intérieure : assez fine. Elle mériterait d’être remplacée par une plus épaisse et plus confortatable (Conformable, Sorbothane, …),
– Extérieure : rigide et relativement épaisse. Elle est donc bien adaptée à un montage quad. Elle comporte bien un système Hexalite mais qui n’apporte quasiment aucun confort supplémentaire. Niveau amorti, on est loin d’une Jordan Zoom. D’un autre coté, ce type de semelle est du coup perçable sans aucun problème et sans perte de rigidité.
  1. Le système pump
Le retour de la Pump ! Le vrai système Pump est enfin de retour ! Sur les Battleground, le système Pump est monté dans la languette, contrairement aux nouvelles Pump ATR (cf. Test des Reebok « Pump ATR »).
Quand on pompe, au contraire des autres Pump sorties jusqu’à maintenant, ça gonfle ! La languette qui redescend légèrement sur les cotés du pieds se gonfle pour remplir l’espace entre le coup de pied et les lacets. Et quand on dégonfle, on entend un « Pschiiitt » sans équivoque.
Un bémol cependant : la fiabilité de ce système a l’air bien inférieure à celle des anciennes Pump : il a fallu essayer plusieurs paires dans le magasin avant d’en trouver une qui gonfle vraiment. La Pump a l’air de ne pas trop supporter les gonflages/dégonflages à outrance des clients du magasin. Ca inquiète un peu pour une chaussure à 140€.

100% Quad : on retrouve exactement le même sentiment que lors des précédents tests : Test des « Omnilite » et Test des « Match Day »

  1. La chaussure dans son ensemble
C’est une chaussure de basket old school, c’est à dire très montante. Rien à voir avec ce qu’on nous sort aujourd’hui.
Cette chaussure taille grand, très grand même. Comptez bien 1cm de moins que vos chaussures de ville. Le chaussant est étroit et haut, particulièrement adapté aux pieds forts. Par contre, pour ceux qui ont les pieds larges et plats, ce n’est pas l’idéal, que ce soit niveau confort ou maintien. Exactement le contraire des Jordan.

Du fait de la forme bien montante de la shoes, du rembourrage autour des malléoles, et de la languette très large, l’arrière du pied, la cheville et le coup de pied sont parfaitement maintenus. Pour les débutants qui craignent pour leurs chevilles ou les high-jumpers en mal de Mutumbo, c’est le pied !

  1. Les « Plus » et « Moins »
  • Les « plus » :
– chaussure très polyvalente,
– le look,
– le maintien de la cheville,
– le confort, royal si on change la semelle intérieure,
– Un système Pump enfin digne de ce nom. (100% Quad : digne de modèles réédités ! Notons bien que cela n’a rien à voir avec ce que nous avons connus quelques années en arrière)
  • Les « moins » :
– la fiabilité du sytème Pump,
– le chaussant, vraiment étroit et haut et qui ne conviendra donc pas à tout le monde,
– qualité de fabrication aléatoire suivant les paires (pouvant aller de « bon » à « excellent »).


CONCLUSION

Une excellente chaussure, typée haut de gamme, pour le quadeur ne recherchant pas une précision exemplaire (ou n’ayant pas les pieds plats).
Excepté le slalomeur, tout le monde y trouvera son compte, du quadeur débutant au high-jumper confirmé.

Personne pour 100% Quad

Fabricant : Reebok
Photos : Pick your shoes

Réagir sur le forum

 

a écrit 131 articles sur Roller Quad.net.

Un commentaire pour “Test des Reebok « Blacktop Battleground »”

  • slt touts c juste je suis un intéréssé d’acheter une reebok black tio pump , quelles sonts les procédures quil faut et merci

Laissez un commentaire


    Proposer un article !

    Vous avez fait un montage, vous avez une expérience à partager, ... Rédigez votre article

    Catégories