[RollerFR] Les quads K2 instep

10 juillet 2003 Aucun commentaire 2 650 vues

100% Quad republie certains articles dédiés au quad de feu RollerFR.net.

RollerFR Logo

Pour acheter des quads jusqu’à l’année dernière… il fallait aller dans des magasins spécialisés pour obtenir une paire de patins autre que le traditionnel BlackPro de Décathlon ou Go-Sport… Aucune des grandes marques de roller n’avaient dans leur catalogue de quads.

Seulement en 2002, K2 a lancé une gamme de quads. En plus d’avoir un prix raisonnable, ces patins ont séduit par leur look qui ne laisse pas indifférent…
Fort de ventes encourageantes en France (en tout cas plus encourageantes qu’en Allemagne), K2 continue donc à investir dans le quad et va proposer d’ici quelques semaines une nouvelle paire de quads originale avec des platines détachables.

Le public visé par la marque est une population de jeunes allant au collège (qui peuvent ainsi se déplacer rapidement tout en bénéficiant d’une basket classique) mais aussi ceux qui veulent se déplacer rapidement en ville, quelque soit leur âge, sans être bloqué par les interdictions de patiner dans les lieux publics (métro, bureaux, …) ou privés (magasins, cinéma, …).

Le système Instep

Comme je l’ai dit lors d’une news précédente, d’autres personnes avant K2 ont déjà pensé à faire des platines détachables. Un ancien sauteur du Troca, Charles Bompas, avait déjà réalisé un système, il y a quelques années, basé sur une platine Diker.

Cette fois-ci, K2 a retenu un système composé d’une armature en métal incrustée dans la semelle de la chaussure et sur lequel vient s’enclencher la platine.

KS  Instep
La platine se décroche par l’arrière : presser sur une languette détache la platine. Il faut ensuite tirer la platine pour faire sortir l’attache de l’avant de celle-ci.

KS  Instep

La chaussure

La chaussure du patin K2 est basse, encore une fois mais de meilleure qualité que celle du tout premier modèle testé ici.
Elle permet de rouler en toute tranquillité mais n’est pas des plus précise (personnellement je ne suis pas rassuré par les chaussures basses, mais c’est juste une question d’habitude).

KS  Instep

K2 m’a montré pendant l’ISPO ce prototype step-in avec chaussure montante, qui sera proposé en 2004. Malheureusement la tige de renfort de la chaussure est toujours très souple…

K2 InstepLes modifications ont été effectuées à l’avant et à l’arrière de la platine. En effet, un crochet sur la partie avant de celle-ci permet de fixer la platine dans la chaussure. Ce crochet est fixé par une vis sur la platine.

A l’arrière, un crochet (la pièce rouge), montée sur ressort vient s’enclencher dans la chaussure pour maintenir la platine sur la chaussure.

La platine

Au premier abord, elle ressemble aux autres platines K2 : elle part de la même base.
La barre de renfort qui était en plastique entre les roues est maintenant intégrée directement dans la platine.

KS  InstepLes modifications ont été effectuées à l’avant et à l’arrière de la platine. En effet, un crochet sur la partie avant de celle-ci permet de fixer la platine dans la chaussure. Ce crochet est fixé par une vis sur la platine.

KS  InstepA l’arrière, un crochet (la pièce rouge), montée sur ressort vient s’enclencher dans la chaussure pour maintenir la platine sur la chaussure.

KS  Instep

Ce crochet est en plastique sur le prototype que K2 m’a donné, mais sur la version définitive (que nous avons pu voir à l’ISPO et qui est en photo ci-contre) il est en métal.
Le système de fixation est au point, c’est à dire que je n’ai eu aucun problème lors de mes nombreuses heures de test. Monter et démonter la platine est un jeu d’enfant..

KS Instep

Utilisation

Ce patin n’est clairement pas étudié pour le roller acrobatique. Je me suis donc contenté de le tester en utilisation normale, c’est à dire rouler en ville (donc ni slalom, ni sauts, ni rocks).

KS Instep
La sensation de glisse est identique aux modèles précédents, c’est à dire bonne avec une assise au sol très large, surtout au niveau du talon. Pas de problèmes pour se déplacer, ils roulent bien (même si, il faut le reconnaître je préfère les petites roues car elles permettent des meilleurs accélérations), surtout une fois lancé. Au niveau confort de patinage on pourrait faire mieux en mettant des roues plus molles.
Pour voir si la chaussure n’attire pas trop l’attention, j’ai été au travail avec. Effectivement, comme je le pensais, tout le monde croit que c’est une basket normale jusqu’à ce que je montre les platines seules. Beaucoup de gens se sont dis intéressés par un tel système et je suis persuadé que ce patin a un bel avenir devant lui.
En ce qui concerne le confort, ce quad K2 s’en sort bien. Après 5 minutes de marche, on oublie complètement la petite rigidité de la chaussure… vivement une basket montante ! Je n’ai pas constaté d’usure anormale de la semelle due à la plaque en fer incrustée dedans..

Pourquoi le quad stepin peut marcher

Depuis des années, le marché du step-in était réservé au inline. Je trouve personnellement qu’il y a de gros inconvénients : les chaussures de inline ont besoin d’être très montantes pour bien maintenir la cheville mais elles sont molles, ce qui fait beaucoup travailler ces dernières, surtout en position d’attente debout (par exemple la queue pour le cinéma).
Avec des quads, on ne rencontre pas ce problème puisque le poids du corps est réparti sur l’ensemble de du pied. La chaussure n’a donc pas forcément besoin d’aller jusqu’au dessus de la cheville pour avoir un patin roulable. Elle peut donc se rapprocher un maximum d’une vraie basket.
Il faut rappeler de plus que dans les années 70-80 on a eu des quads à lanières, le inline ayant égalisé au milieu des années 90, avec une platine à lanières avec un tige à l’arrière. Le inline a ensuite engagé la voie du stepin, et voici maintenant le quad qui débarque sur le marché.

 

Conclusion

Voici une bonne nouvelle que la sortie de ce quad step-in. Il semble que les magasins aient régulièrement de la demande pour ce type de produit.
J’étais très curieux de tester un tel patin car je voyais très bien quelle utilisation j’allais en faire (paire d’appoint pour aller au ciné, faire mes courses ou aller à la FNAC) et je n’ai pas été déçu. En fait je trouve ces rollers très pratiques et très réussis pour un usage non acrobatique (ils ne sont pas du tout adaptés au saut et au slalom). Le système de fixation est très solide et très facile à mettre.
Les seuls reproches que je peux faire sur ce patins sont toujours les roulements non standards (micro-roulements particuliers) et la chaussure un peu trop basse. Je conseille donc à toutes les personnes qui veulent acheter des step-ins de tester ces patins.

Article original publié en 2003 par Walid Nouh.

Ancien webmaster du site RollerFR.net, je fais du quad depuis plus de 25 ans. Je pratique aussi bien le slalom, le saut, que freeride et le derby. J'aime le quad sous toutes ses formes, surtout les plus originales.

a écrit 63 articles sur Roller Quad.net.

Laissez un commentaire


    Proposer un article !

    Vous avez fait un montage, vous avez une expérience à partager, ... Rédigez votre article

    Catégories