Montage Reno Oddity / Boiani RK Star

1 mars 2014 2 commentaires 5 982 vues
  • Laurent « Lolek » Leszczynski aka : Brutal ImpaKt
  • League : Montpellier Derby Club
  • Team : KamiQuadz / Referee
  • Poste : Blocker
  • Taille : 183cm
  • Poids : +/- 110kg
  • Roller Derby depuis : Mars 2011

Boots : RENO Oddity

Platine : Boiani RK Star

Pourquoi ce modèle ?

C’est l’aboutissement d’une recherche pour un montage adapté à mon gabarit et à mon style de patinage. Comme beaucoup j’ai débuté par des Riedell R3 avec platines nylon qui se sont avérées insuffisantes très rapidement en matière de résistance. Mon choix suivant pour des Riedell Wicked était lui aussi décevant, outre un prix élevé (env. 400e) la boot était mal construite en ce qui concerne le maintien du pied (la tige est trop basse, en dessous de la malléole, la partie qui remonte vers la cheville est une illusion, pas assez rigide, risque majoré d’accident). Seule partie intéressante : la platine (Powerdyne Dynapro). Je l’ai faite monter sur des boots Meneghini par les Excellentissimes Ateliers Wawa Customs, et après quelques semaines de souffrance j’avais enfin une boot qui maintenait bien ma cheville et une platine suffisamment costaud pour mon poids. C’est d’ailleurs Wawa et Spider Biscote* qui m’avaient parlé de ce type de matériel. Jusqu’à l’année dernière je ne savais même pas ce que c’était que le Rink Hockey.

Restait cette impression de jouer avec des godasses de ski. C’est une opportunité financière qui m’a permis de commander ce qui se fait de mieux en matière de matériel de Rink. Et pour un prix bien inférieur à celui d’un ensemble Wicked, j’ai opté pour le combo Reno/Boiani. Et des boots rouges, parce que c’est bien connu, les rouges vont plus vite.

(* : joueur chez les KamiQuadz, sélectionné Team France et ancien joueur de Rink Hockey).

La boot RENO oddity

Reno Oddity

Reno Oddity, Source hockeyreno.com

Tout d’abord, elle est légère. En cuir, avec une semelle en fibre, elle est confortable, la première de propreté (semelle intérieure en tissu) n’oblige pas à mettre de semelle orthopédique supplémentaire. La principale impression, c’est celle de mettre des pantoufles. D’avoir quelque chose qui ne pèse rien. En soi elle est à peine moins lourde que la Meneghini Waves, mais elle est surtout plus équilibrée, moins « brute ». Si je devais comparer ces chaussures à des bagnoles, la Meneghini offrirait plus de points communs avec une Lada conduite sur des autoroutes soviétiques. La Reno à une berline confortable sur un billard de goudron. On ne sort pas fatigué d’une Reno. On sort avec soulagement d’une Meneghini.

Niveau confort, la boot est aussi bien ventilée.

 

La prise en « main »

Je pensais avoir une période d’adaptation, comme avec les Meneghini. Il n’en est rien. On les oublie vite au pied, et même après une grosse journée de skating elles restent légères. Le maintien de cheville est présent mais pas aussi marqué que chez Meneghini, je n’ai pas cette sensation de coque rigide, et dans les virages la tige plie bien et ne s’enfonce pas dans ma peau juste au-dessus de la cheville. Après quelques mois d’utilisation, cette plicature apparaît plus marquée, mais la boot a une bonne mémoire de forme et revient bien. Contrairement à une boot Riedell en cuir.

Pour renforcer le maintien du pied, j’utilise un laçage de Rink Hockey avec des lacets cirés de 108″ (ELITE prolace) qui me permettent de bien tasser mon talon au fond de la boot. Je n’ai pas testé avec un laçage simple, mais je n’ai pas besoin de strap supplémentaire.

Platine BOIANI RK Star

Boiani Star RK

Boiani Star RK (Rink Hockey)

C’était la platine livrée avec la boot. Je n’ai pas choisi, j’avais juste vérifié que le modèle convenait auprès de spécialistes (Spider Biscote, encore lui). Mon premier choix avait été une Roll Line Mariner Cup, mais elles étaient en rupture de stock chez mon fournisseur (Derby Store en Angleterre). Du coup, ils m’ont proposé ce modèle que je ne regrette pas. Le tampon est gros comme une savonnette, très bas, la platine est robuste et réactive, pas trop lourde, j’ai envie de dire que ça suffit largement pour mon style de patinage. A terme je la customiserai un peu plus avec des cushions plus durs, mais c’est tout. Je l’utilise très serrée, parce que je préfère patiner comme ça.

(Tout sur les platines Boiani sur cette page).

Conclusion

Montage Reno Millenium / Sure Grip Avenger

Brutal Impact et Sgt Hurtman tous les 2 en Reno

Un bon combo facile d’utilisation, pour les gens qui recherchent un montage pas trop lourd et polyvalent en ce qui concerne le Roller Derby, au vu de son utilisation en Rink Hockey. J’entends par là que ce n’est pas qu’une paire réservée aux blockers, au contraire sa maniabilité et son maintien en font une paire de bonne qualité pour les Jammers.

Le prix est largement plus attractif que certains montages US, la solidité est éprouvée, c’est du matos européen dont la réputation n’est plus à faire.

Enfin, en termes d’argent, c’est le haut de gamme du matériel de Rink, et il est encore loin derrière le coût d’un montage US de gamme équivalente. En ce qui me concerne, c’est bien suffisant, payer plus ce serait du snobisme.

Lolek.

Réagir sur le forum

Mots clés: , , .

Ancien webmaster du site RollerFR.net, je fais du quad depuis plus de 25 ans. Je pratique aussi bien le slalom, le saut, que freeride et le derby. J'aime le quad sous toutes ses formes, surtout les plus originales.

a écrit 63 articles sur Roller Quad.net.

2 commentaires pour “Montage Reno Oddity / Boiani RK Star”

  • Merci pour ce petit reportage sur les Reno. Nos discussions et ton article m’ont convaincu de passer aux boots de rink (Reno). Marre de souffrir dans du haut de gamme derby…

  • Bonjour,

    Sauriez-vous où acheter des boots de rink hockey de ce type sur internet pas trop cher svp? genre un site français pour pas payer des frais de ports de fou…

    Merci d’avance!

Laissez un commentaire


    Proposer un article !

    Vous avez fait un montage, vous avez une expérience à partager, ... Rédigez votre article

    Catégories