Montage Adidas Mutombo / Lazer

7 décembre 2013 2 commentaires 10 476 vues

Aujourd’hui est un grand moment car cela faisait longtemps que je traquais la sortie de cette réédition des baskets Adidas Mutombo.

Quand je suis arrivé adolescent au Trocadéro à Paris en 1994, je slalomais avec la même paire de roller que celle que je vous présente aujourd’hui. C’est donc un montage revival, tout en symbole puisque cette basket était ma préférée d’entre toutes !

Dikembe Mutombo

Comme Patrick Ewing, Shawn Kemp , Michael Jordan, Dikembe Mutombo a eu son propre modèle de chaussures.

Mutombo, d’origine congolaise, a joué pendant 18 ans en NBA ! Il est passé de Denver à Atlanta, puis Philadelphie, New Jersey, New York et Houtson. Il est considéré comme un des  meilleurs pivots de tous les temps. En 1993, il a eu le privilège d’avoir un pro modèle chez Adidas (voir cette interview).

Voici une petite vidéo du monsieur en pleine action :

House of Mutombo

Source : Adidas

La chaussure Adidas Mutombo

A sa sortie, j’ai décidé de jeter mon dévolu dessus. La première difficulté est de trouver une paire, car peu de shops en ont ! A Paris par exemple, je n’ai pas réussi à en trouver (pas de souci pour trouver une Pat Ewing mais alors une Mutombo, dur dur !). Heureusement le très bon magasin Sneaker’Feel à Montpellier (où j’avais déjà acheté mes Kamikaze 2) l’avait, et j’ai donc pu l’essayer, et m’assurer que les sensations sont bien identiques à celles sur l’originale. Sur le net, c’est assez facile d’en trouver (voir notre page de shops).

La chaussure vient dans une belle boite, aux motifs africains, et comme les autres rééditions elle fait partie de la ligne des Adidas Originals.

Montage Mutombo / Lazer

La boite elle aussi arbore des motifs africains

Montage Mutombo / Lazer

A l’œil nu peu de différence entre originale et réédition, comme le montre la photo ci-dessous. Le poids de la paire en 40 et de 460g.

Montage Mutombo / Lazer

Ma Mutombo originale (gauche) vs la réédition (droite)

Cette basket a fait la joie d’un grand nombre de sauteurs et slalomeurs dans le début des années 90. Très montante, elle offre un excellent maintien au niveau de la cheville (je me rappelle du pied arrière tranche à fond dans les descentes du Troca avec sans avoir jamais eu souci avec). La semelle extérieure est dure et sans aucun système d’amorti. Celle à l’intérieur est très fine, et vite remplacée par une Sorbothane, comme sur mes autres montages.

Attention car la chaussure est très étroite sur l’avant du pied, et celui-ci ne bouge pas en latéral : le 40 est limite juste pour moi (un 40 2/3 aurait été plus adapté après réflexion) ! Donc prenez bien le temps d’essayer la chaussure en magasin ou sur les quads d’un de vos amis avant de vous décider.
Côté look, je trouve qu’elles sont magnifiques, avec les motifs africains qui rappellent les racines du basketteur.

 

Montage Mutombo / Lazer

La basket est décorée de motifs africains

Montage Mutombo / Lazer

La semelle intérieure est très fine

Montage Mutombo / Lazer Montage Mutombo / Lazer

Il a existé un second modèle, la Mutombo II (tout sur ces chaussures ici), passé plus assez inaperçu. Heureusement G-catch, membre de l’équipe, en a une paire en stock 🙂

Montage Mutombo / Lazer

Les Mutombo II de G-Catch

Montage Mutombo / Lazer

Aussi montante que le premier modèle

En tant que grand fan d’Adidas, et de la première édition en particulier, j’ai gardé une originale chez moi. Je ne l’ai jamais monté sur les quads  car elle attend une grande occasion !

Enfin, en 1993, la Mutombo I était en concurrence avec la très belle Jordan VIII, la mythique Converse Aerojam de Larry Johnson (que certains de mes copains les avaient sur leurs patins), ainsi que la Ewing Focus (rééditée cette année).

La platine Lazer Artistique

Dur dur de trouver une platine Lazer de nos jours, surtout neuve. J’étais donc décidé à monter un modèle de platine Diker évidée (récente), que j’avais trouvé chez Pierre qui roule à Bordeaux.

Montage Mutombo / Lazer

Platine Diker évidée, récente

Montage Mutombo / Lazer

Une Diker, en moins lourde

Mais c’était sans compter sur une balade dans les stocks d’Hawaii Surf avec Éric, le patron du shop, je suis tombé nez à nez sur une magnifique paire d’artistique qui a fini sur cette paire de quad 🙂

C’est une T3, d’entraxe 150mm, avec la butée d’artistique (tout sur les Lazer). En 1993/94 je roulais en T4, mais depuis je suis passé à la taille inférieure. Les trucks sont en 7mm, comme d’habitude sur ce genre de platine européenne.

Pour les gommes, j’ai mis en premier lieu des jaunes en haut et rouges en bas car c’est tout ce qui me restait en stock ! Un petit passage supplémentaire au shop et je change le tout part 8 bleues !

Note : sur les Lazer les gommes rouges sont souples, les bleues mediums et les jaunes dures.

Montage Mutombo / Lazer

Platine Lazer T3 artistique, mes précieuses !

Les roues Kryptos CR62

J’ai mixé deux jeux de Kryptos Kryptos différentes, trouvés sur un site de petites annonces pour un prix modique. J’étais très content de trouver le jeu de jaunes, assez dur à dégoter à l’heure actuelle. Les roues jaunes sont un peu plus dures et larges que les noires.

Montage Mutombo / Lazer

Kryptonics CR 62 mm / 78A, générations différentes ?

Montage Mutombo / Lazer

38mm de largeur pour les noires, 40 pour les jaunes

<mode pimp my skates>J’ai hésité entre huit roues noires ou quatre jaunes et quatre noires. Après sondage autour de moi le bicolore rend mieux et rappelle le code couleur de la basket.</mode pimp my skates>

Le montage

Même si la basket a une semelle rigide, j’ai rajouté une bonne plaque d’alu intégrale.

Le montage de la platine est centré sur la malléole, comme d’habitude sur mes montages. La semelle se perce bien, elle ressemble vraiment à celle sur la paire d’origine (à l’inverse des Pat Ewing où la semelle des rééditions n’est pas homogène). Le poids total de ce quad est de 1,580Kg, ce qui est dans la moyenne d’un quad basket en 40.

Montage Mutombo / Lazer Montage Mutombo / Lazer
Montage Mutombo / Lazer Montage Mutombo / Lazer

Roulage et impressions

La première sensation est le maintien du pied sur l’avant de la chaussure. Celui-ci ne bouge en aucun cas en latéral. La chaussure est, comme dans mes souvenirs, très haute et offre un bon support pour la cheville. A vous le patinage sur tranche (avec les trucks serrés bien entendu) !

Le roulage est précis. Les roues sont un peu dures (je pense que c’est dû à leur âge, elles datent des années 90) et ont tendance à glisser, un peu comme les vieilles Hyper Rollo.

La semelle extérieure est bien rigide, et la Sorbothane à l’intérieur rend le roulage très confortable.

Le look est génial, cette paire fera le plaisir d’un bon ride en short 🙂

MERCI Adidas d’avoir ressorti une aussi belle réédition de cette paire mythique, et à quand une réédition des Streetball ?

Réagir sur le forum

Ancien webmaster du site RollerFR.net, je fais du quad depuis plus de 25 ans. Je pratique aussi bien le slalom, le saut, que freeride et le derby. J'aime le quad sous toutes ses formes, surtout les plus originales.

a écrit 63 articles sur Roller Quad.net.

2 commentaires pour “Montage Adidas Mutombo / Lazer”

  • Top article, très clair! Je viens de récupérer la re-édition de cette paire mythique pour la monter sur mes fiberlight. On verra ce que ça donne 🙂

  • Super article, très clair, tu fais plaisir! 😉

Laissez un commentaire


    Proposer un article !

    Vous avez fait un montage, vous avez une expérience à partager, ... Rédigez votre article

    Catégories