Le retour des Monster Quads

13 juillet 2013 Aucun commentaire 6 079 vues

Nouvelle saison, nouveaux objectifs, nouveau matériel.

Ayant cassé les Monster Quads de la saison dernière, n’étant pas pleinement satisfait par mes autres paires et surtout ayant un peu peur de Beton on Fire en août prochain, je ressors ma trousse à outils et me mets à la recherche du matos qui descendra avec moi cet été.

La chaussure Remz Chris Haffey

Choisir la chaussure a été facile, rien ne vaut les REMZ. Question confort, ce sont de vrais sofas. Question poids aussi. Leur look est bien fat surtout sur le modèle Haffey qui est, de plus, celui dont le spoiler va le moins haut. J’ai trouvé au hasard des petites annonces une paire à ma taille. L’occasion fait le larron : les Monsters Quads II seront à nouveaux des REMZ.

Remz Chris Haffey

La platine à l’espagnole

Trouver une platine fût plus dur : les grinders n’auront tenu qu’un été avant de rompre et je crains que cela ne se produise dans la piste de bob. J’exclue cette platine et me voila donc dans le rayon skate pour faire mes propres « espagnolades » (NDR: les espagnols construisent eux-même leurs platines). Un large choix s’offre à moi : de 75 à 107mm. Les grinders avaient des trucks AFT-82mm, je suis resté dans les mêmes eaux, un brin plus large avec les ACE-100mm.

Les roues DTC

J’ai repris des roues DTC. J’y ai goûté et je n’en veux plus d’autres. Pour moi en descente c’est la meilleure roue : grip, slide, confort, usure, rien à redire. Un petit bémol pour le poids, mais on ne pousse pas trop en descente. Je vais opter pour  les Concept Drift en 80mm qui seront montées dessus (les Victory en photo car j’ai que ça sous la main).

DTC Wheels

Précisions

Après une petite hésitation, une plaque découpée dans un planche à découper la viande viendra solidifier le tout. On me dit que la Soul Plate du Remz suffisait mais dans le doute; « mieux vaut trop que pas assez » sera le conseil qui l’emportera.

Recette pour un Monster Quad

Pour une personne, voici les ingrédients :

  • un REMZ
  • 4 trucks de votre choix
  • plein de vis (8 longues et 8 un peu moins longues)
  • des rondelles et écrous nylstop
  • une planche à découper (aussi grande que vos deux pieds)
  • 8 roues avec leurs roulements et entretoises (en ville j’en mets rarement mais en descente c’est différent)

Dans un premier temps, déshabiller le REMZ. Ne rien oublier : spoiler, vis superflues… Garder de côté le chausson et les lacets qui nous resserviront.

Déhabille-moi

On enlève tout ce qui ne servira pas

Prendre ensuite l’empreinte de la Soul Plate et la reproduire sur la planche à découper.

Plaque pour platine

Rouge pour faire un patin encore plus joli

Prendre une scie sauteuse, découper vos plaques puis percer le tout pour accueillir les trucks. Les placer ainsi que les vis et les écrous. Comme le chausson est très confortable j’ai même mis des rondelles dans la chaussure.

Assemblage des Remz

Il n’y a plus qu’à visser

Pour finir, assaisonner avec quelques paires de roues et serrer le tout.

BAM

BAM

Voilà, c’est prêt pour la prochaine pente.

Comme tout ne se passe jamais comme dans les livres, une des vis de fixations de la Soul Plate a dû être retirée pour laisser place à une de mes vis. J’ai eu beaucoup de mal à insérer puis à visser les deux vis de l’avant, le patin ne me permettant pas de me présenter au dessus des trous que j’avais fait. Heureusement en choisissant des vis plus courtes et avec une clef à cliquets munie de l’embout adéquat j’ai pu surmonter tout ça. Une chance néanmoins que ma clef soit extra mince.
J’ai enfin dû changer les gommes car elles étaient trop molles et ai opté pour une dureté de 100A. c’est quasiment de la pierre mais j’aime rider serré.
Et j’ai envisagé de les monter en 75mm, avec une bande de roulage très voire trop importante, car DTC n’a plus aucune Concept Drift (80mm) en stock. Je pensais inverser la roue et monter l’intérieur a l’extérieur pour ne pas que cela soit trop large sous mes pieds. Finalement ce seront des 70mm montées de la même façon , les 75 s’avérant tellement large qu’il est impossible de les inverser sur des trucks aussi court (néanmoins 100mm).

Quelques chiffres pour finir:

  • 1,4 Kg pour la chaussure une fois dégarnie
  • 320 grammes pour chaque truck
  • 300 grammes pour la plaque
  • 3,2 Kg le tout (un peu plus quand j’y mettrai les roues de 80mm)

Retour d’expérience après un mois d’utilisation

Ce patin comme son prédécesseur est impressionnant, les gens me demandent parfois s’ils peuvent le prendre en photo. L’effet est garanti.

Monster Quads 2 Monster Quads 2

Le chausson est énorme et dépasse de la coque au niveau de la cheville. Ce n’est pas un gros souci tant que l’on ne chute pas auquel cas le chausson s’abîmera très vite sans pour autant le rendre inutilisable. Personnellement je n’aime pas les patins neufs sans cicatrices; mon pied droit a à présent une jolie balafre de mousse apparente.

Monster Quads 2
Le combo truck de skate, gommes dures et roue de longskate en fait une machine à slide. Le seul gros malus de cette paire vient des roues qui ne se contrôlent plus du tout sur chaussée humide.

Monster Quads 2

Crédit : Craig Deltour

Monster Quads 2

Réagir sur le forum

Mots clés: , , , , .

a écrit 7 articles sur Roller Quad.net.

Laissez un commentaire


    Proposer un article !

    Vous avez fait un montage, vous avez une expérience à partager, ... Rédigez votre article

    Catégories