« Mes quad » d’après Antoine aka « g-catch »

30 juillet 2005 Aucun commentaire 2 535 vues

Ce montage Magic Johnson/Diker date de 2002. Mais comme je ne roule plus beaucoup et que je ne fais plus de tremplin, ils sont encore neufs.

La basket Magic Johnson 32 Series

J’ai acheté ces baskets en revenant d’un week-end à Paris avec les reims-doigts en 97 ! (oui oui, je ne l’ai mise sur mes quads que 5 ans plus tard).
En fait, sur la route, nous avons vu un panneau publicitaire pour des Fila chez Carrefour, en banlieue nord. Et hop : ni une ni deux, on y va. Au niveau prix, ce n’était pas très cher, environ 300 francs (environ 60 euros).
Laurent s’achète les Fila. Avec mon frère Marc nous prenons les Magic Johnson : lui en 44 et moi en 45. Je les ai prise volontairement plus grandes car je comptais y mettre des chaussons Adidas. Malheureusement je n’en ai jamais trouvé à ma taille ! J’en ai bien trouvé un, mais il est un peu petit. Je ne l’utilise donc pas tout le temps, d’autant plus qu’il glisse dans la chaussure !!!

Chausson Adidas

Elles sont :
– très montantes, ce qui compense le fait qu’elles soient assez molles au niveau de la cheville,
– assez larges donc faut pas avoir les pieds trop fins,
Enfin, la semelle est très solide.

Montage Magic Johnson / Diker

Montage Magic Johnson / Diker

La platine Diker « escuela »

C’est ma deuxième paire de Diker, la première est toujours utilisée sur mes patins de Water Jump.
J’ai acheté ces platnes chez Go sport en 2002 : elles n’étaient pas chères car déjà à l’époque c’était une fin de stock.

J’aime bien les Diker, je n’ai jamais rien cassé, ni truck, ni platine. Le côté un peu plus flexible que les Lazer me plaît. De plus il n’y a pas de butée à l’avant de la platine, ce qui est plutôt agréable.

Pour la taille, c’est une 16, mais je ne saurais pas vous en dire plus (100% Quad : équivalent T4 Lazer)

Montage Magic Johnson / Diker

J’ai mis une plaque de 5mn, qui épouse parfaitement l’intégralité de la semelle : c’est relativement rigide. Par contre, je ne sais pas en quelle matière elle est faite car c’est le père d’un pote qui nous avait ramené des chutes.

Montage Magic Johnson / Diker

Les roues Kryptos CR59

Elles attendaient depuis 1998 dans mon armoire. Je les avais acheté en avance chez Decathlon, suite à une vente au Trocathlon (donc presque gratos). Rien à redire au niveau qualité, c’est le top, même si j’aurais dû les prendre en 62mm : pour sauter ça va, mais dès qu’il faut rouler un peu je vois rapidement la différence !

Roue Kryptos CR59

Les roulements SKF

Les roulements sont des SKF : rien à redire là dessus. Ils roulent bien et durent longtemps.
Je ne les ai pas acheté : l’équipe de démonstration de l’Asteam Reims avait eu droit chacun à 16 roulements en 1998, de la part du club. Et je les avais gardé bien au chaud !

Le strap Razor

C’est un strap de chez Razor, acheté chez Hawaii Surf.
Je l’aime bien car il est :
– solide (câble assez gros),
– assez court, ce qui me permet de le coincer entre la plaque et la basket.

Strap Razor

La visserie

J’ai utilisé deux sortes de vis :
– Vis tête bombée vissage cruciforme (pour l’arrière),
– Boulon hexagonal (pour l’avant)
Le tout avec une grosse rondelle dans la basket, puis une petite sur la platine et enfin un écrou hexagonal sans frein, puis un autre avec frein.

Pour l’avant, j’ai mis ce genre de vis afin de pouvoir bien les serrer et que la vis ne tourne pas dans le vide en serrant. Je mets une clé plate dans la basket pour tenir la vis et avec l’autre clé je sers l’écrou sur la platine. Bien évidement j’ai mis au moins 2 semelles pour ne pas sentir les écrous dans la basket. Et ça ne me gêne absolument pas.

Visserie

Pour l’arrière, c’est plus simple je prend un tournevis pour tenir la vis dans la basket et une clé plate pour serrer l’écrou sur la platine.

Vissage de la platine dans la chaussure

Comme vous pouvez le constater, mes rollers ne m’ont pas coûté trop cher et j’ai été plus que patient pour assembler le tout.

Conclusion

Les plus :
– Chaussures : montantes, c’est rare de nos jours,
– Roues : impeccables, démarrent au quart de tour,
– Qualité du montage : fait maison (perçage de la basket avec un tournevis chauffé), montage au milieu qui va relativement droit,
– Performance générale : patin très maniable et agréable à rouler (comme tous les quads). Je n’ai finalement jamais fait de saut avec, donc je ne peux estimer sa durée de vie.

Les moins :
– Chaussures : un chouilla trop grandes donc ampoules assurées. Elles sont aussi un peu molles pour le maintien de la cheville,
– Plaques : ça alourdit quand même un peu le patin (va falloir raboter un peu),
– Roues : un peu petites pour faire des randos, mais on peut pas tout avoir,
– Performance générale : patin un peu lourd (taille de la basket + plaque).

Antoine pour 100% Quad.

Antoine, alias G-catch, j'aime le quad, le skate, le snow, les sports extrêmes quoi.

a écrit 16 articles sur Roller Quad.net.

Laissez un commentaire


    Proposer un article !

    Vous avez fait un montage, vous avez une expérience à partager, ... Rédigez votre article

    Catégories