Les quads step-in d’Imotep33

11 mai 2013 3 commentaires 12 396 vues

L’équipe de 100% Quad laisse la place à imotep33 pour vous parler de ses quads « step-in ». Certains d’entre vous se souviennent de la tentative de K2 sur ce marché, avortée malheureusement (car la demande est là)…

Cela fait maintenant 6 mois que je suis entré dans la secte des quadeurs. J’ai réalisé mon propre montage de patin détachable : pour être technique ce sont des quads step-in. En pratique les gens appellent cela des patins à roulettes.

Choix du patins step-in

J’avoue que ça faisait déjà quelques années que j’étais tenté de passer du coté obscur de la force. J’avais déjà vaguement essayé avec du matériel de qualité similaire à des Fisherprice, mais dernièrement j’ai eu un besoin qui à déclenché ma réflexion : aller travailler en roller sans avoir à se traîner un sac sur le dos. J’avais deux solutions :

  1. Rester sur des patins en ligne : un patin moderne en 3×100 sur une boot type XSJADO (manque de bol Powerslide a sorti exactement ce qu’il me fallait mais 3 mois trop tard)
  2. Passer sur des quads détachables, comme les Scorpions par exemple. C’est finalement l’occasion de combler ma curiosité et de concrétiser cette idée qui me trotte dans la tête depuis un certain temps !

Allez hop c’est parti ! Quitte à rouler en quad autant avoir quelque chose de bien. Après un petit tour d’horizon je vois bien que les Scorpions sont des Fisherprice pour adulte et que la qualité n’est pas celle que j’escompte. Alors au boulot je vais m’en charger moi-même !

Cahier des charges

Je veux un patin plutôt typé rando pour rouler sur piste cyclable ou exceptionnellement en ville. Il faut bien évidemment que je puisse monter une paire de baskets dessus assez facilement. Pour être parfait il faut que le tout soit maniable et que ça offre un bon maintien.

Le matériel

Roues Kryptonics Classic K

Roue Kryptonics Classic K

Classic K retaillée de 76 à 72mm

J’ai pris des Kryptonics Classic K,72-76mm en 82a, le tout monté en Hi-Low. Techniquement parlant j’ai acheté un jeu de roues de 76mm et j’ai usiné celles de devant à 72mm. Quelques raisons à ce choix : avoir des roues de 70mm environ avec un noyau conséquent pour un meilleur roulage, du Hi-Low par ce que c’est vraiment comme ça que je me sent à l’aise, du 72 à l’avant par ce que pour être honnête je n’ai pas les cuisses pour emmener du 4×76, et accessoirement par ce que je préfère rouler avec des roues déglacées (paye ton déglaçage de 4mm !!). En bon descendeur de base (en buttboard/streetluge) j’ai vraiment aimé rouler les Krypto et je me dit qu’en quad ça peut le faire. Par contre j’ai opté pour du 82A histoire d’avoir un meilleur roulage et pour espérer slider plus facilement. Pour l’esthétique j’aurai espéré en trouver des oranges ou des bleues… mais au final c’était des vertes. Donc elles ne sont pas assorties au patin…

Platines Roll’Line Variant M

J’y connais que dalle ! Alors j’ai pris ce qu’on m’a conseillé 🙂 pour un prix pas trop cher, quelque chose d’assez standard qui tient bien dans le temps. Vas donc pour une Roll’line Variant M (c’est la version en alu extrudé). J’ai fait confiance à 100% Quad en ce qui concerne la taille : il me semble que d’après Hawaii surf j’aurai du prendre une taille au-dessus.

Roulements

Quad stepin avec chaussure And1Roulements : du standard pas cher ! Cela ne sert à rien de rouler avec des roulements en or si c’est pour les traîner dans l’eau et la poussière des trajets quotidiens.

Chaussures And 1

Des And1 Muche Gusto. C’est celles dans lesquelles je me suis bien senti en les essayant avec un bon maintien et un prix abordables (une cinquantaine d’euros). De plus il s’avère qu’elles sont orange et bleus (les couleurs prédominantes des Krypto).

 

StrapsStraps Myth et Birth

Eh oui ! Il faut bien de quoi m’attacher à la platine ! J’ai donc opté pour des anciens modèles de strap de quads. Ceux du coup de pied sont assez rigides et sont reliés par un un bon câble (NDR : ils sont de la marque Myth). En gros c’est costaud et ne devrait pas bouger.

Pour l’avant du pied, j’ai tapé dans des fonds de tiroirs. C’est une marque américaine qui les fabriquait il y a fort longtemps, dans  les années 90 il me semble. Ils sont plus souples que les Myth pour avoir un peu plus de confort. Une des raisons pour laquelle j’ai acheté ces straps est qu’ils avaient déjà les anneaux. (parce que pour trouver/faire des anneaux par la suite… tu peux toujours espérer !).

 

 

100% Quad : NDR : pour tout savoir sur les straps, voir notre article. Le strap avant du montage d’imopte33 est de la marque Birth et date de 1996.

Strap Birth à l'ancienne

Strap Birth pour patins en ligne, datant de 1996

Plaque de fixation des platines

Venons-en maintenant à la platine (la platine sur laquelle je fixe ma platine de quad).

Je pars sur une base en carbone/kevlar + résine époxy pour avoir la rigidité du carbone et le kevlar pour la résistance à l’abrasion ainsi que l’absorption des chocs. Sur l’arrière je mets une « cale » pour le talon

C’est là qu’on rigole 😀

Moule pour la plaque Stepin

Etapes de la fabrication

Faire un moule

J’ai pris ce que j’ai trouvé… c’est-à-dire une plaque de contre-plaqué à coffrage et une tôle pour faire le contre moule. J’ai tout simplement décalqué l’arrière de la chaussure sur la plaque et j’ai découpé. Les deux l’une à côté de l’autre pour des soucis de facilité de réalisation/économie.

Mouler

Rien de bien compliqué. J’ai juste mis un film plastique sur le moule pour le démoulage. Puis résine, fibre dans la longueur, résine, fibre à 45°, résine, fibre dans la longueur… on presse le tout avec la tôle (où j’ai appliqué du démoulant). Il a juste fallu faire attention à bien plaquer les couches sur les talons sans faire de bulles d’air ou d’espaces vides.

Découper

C’est là qu’on voit les qualités anti-abrasives du kevlar !! Il m’en a fait bavé, mais bon c’est fait… grosso modo j’ai suivi les formes de la chaussure et j’ai fait un talon de 3cm de haut.

Fixer le strap arrière

Pour l’instant deux colliers plastiques qui tiennent le câble car le but étant de valider la position. Dans un deuxième temps je collerais 2 ou 3 couches de fibre pour tout tenir proprement.

Fixer le strap avant

Fixation strap avantCe coup-ci je ne vais pas pouvoir l’utiliser comme ça… En effet je ne pense pas que le fixer directement sur la platine en fibre va tenir et le mettre à l’arrache ne m’enchante pas trop. Finalement j’ai fait une espèce de lanière en aluminium sur le dessous pour tenir fermement les boucles. J’ai choisi de l’alu par ce que c’est rigide (par rapport au textile), léger, facile à travailler et qu’il ne se percera pas à la première chute. Je ne me suis pas trop embêté car j’ai pris deux tôles de 0.5mm cintrées au tournevis et fixées avec deux vissounettes. Ce n’est pas méga classe mais ça tient ! Pour la fixation de la platine sur la platine, en théorie il n’y a rien de bien compliqué : on perce 4 trous et le tour est joué ! J’ai clairement passé beaucoup plus de temps à essayer des centrages et bien positionner la platine qu’à faire les trous ! (NDR : c’est très souvent le cas, car c’est le plus délicat). Au final j’ai fait un montage centré entre 0 et 5mm sur l’avant. Le tout est fixé avec des petites visses montées sans écrous nylstop. Pour éviter qu’elles ne se dévissent j’ai mis un peu de vernis à ongle lors montage (cela fait comme de la colle à vis).

Faire les finitions de premier niveau

J’ai collé un bout de cuir sur le talon pour éviter de bousiller la chaussure et sur l’avant pour faire un grip j’ai mis de la toile émeri grain 120 environ (collé le tout à la néoprène, c’est impeccable). Je pense finalement que mettre du 40 aurait été plus judicieux : le 120 s’encrasse très vite.

Pour l’instant je ne suis pas allé plus loin dans les finitions il fallait que je teste à fond pour rajouter des modifications si besoin. Mais dans l’idéal il faudra passer de la résine sur les bords de la platine pour les protéger et passer un petit coup de peinture pour faire beau.

 

Moule pour la plaque Stepin

Test

J’ai quand même passé 3 semaines à réapprendre tous mes fondamentaux du patinage : Poussée, freinage, équilibre, virage… mais passé cette première épreuve il s’avère que c’est plutôt cool le quad !

Chaussage

C’est quand même un poil plus long que de mettre mes patins de descente : seba FR avec 3 boucles de ski pré réglées. Mais rien de choquant. C’est juste qu’il faut faire glisser le pieds entre la platine et les straps que je tiens à la main. Après ça se serre plus ou moins fort pour régler le maintien.

Le roulage

Quad stepin par imotep33Ça roule vraiment bien ! j’ai été surpris par les qualités de roulage. C’est aussi bien que mes lines ( 4×84 usé) sauf que c’est plus confortable sur le bitume à gros grain. J’ai essayé en roues de 78a et 82a. le 78a c’est vraiment top niveau confort et ça ce roule assez bien. En revanche le 82 perds un peu en confort, bien que très acceptable, mais on gagne énormément en roulage sur les sols propres !! dès que c’est lancé ca rooooouuuullllleee. Par contre j’ai vite fait testé en ville, c’est clair que les roues sont un peu grandes pour un usage 100% urbain, il vaudrait mieux partir sur du 70/65mm max dans cette configuration. (Je pense qu’une partie des vibrations est amortie par la semelle de la chaussure. A mon avis ça vibre moins qu’un montage avec cavaliers),

Adhérence

N’ayant jamais eu de quads, je comprends maintenant le concept des descendeurs du « poussage de in-line dans les virages » : ça accroche à fond ! même trop à mon goût d’ex lineur qui aime bien slider sans bourriner. Mais pour un usage rando/trajet au boulot ça présente le gros avantage d’adhérer sous la pluie. Le seul moment où j’ai vraiment glissé c’est un matin où c’était givré… mais pour le reste du temps sous la pluie c’est le top.

Le maintienQuad step-in d'imotep33

Au début j’avais le strap avant trop fin et de mauvaise qualité, maintenant avec celui que je vous ai présenté c’est impeccable. C’est confort et ça tient bien le pied ! on peut slider et s’amuser assez facilement. La condition c’est avant tout de bien serrer la chaussure. Si la chaussure est pas serrée, il ne faut pas espérer avoir du maintien uniquement avec les straps. Pour un usage rando/ déplacement divers c’est plus que suffisent. En revanche pour attaquer un peu en freeride c’est correcte mais pas extraordinaire, il faut juste bien serrer au détriment du confort.

Le confort

Puisque j’en parle tiens… le confort : sous le pied c’est top moumoute puisque pas de vis dans le pied ! Il n’y a que le serrage des strap qui peut générer un malaise dans les chaussures. C’est un ratio maintien/confort à gérer. Avec le bon réglage j’ai un maintien pour déplacement urbain et je suis tranquille dans mes pompes pour 2-3h, après ça commence doucement à ce faire sentir et après 4h d’utilisation les straps deviennent oppressants. Bref, moi je trouve ça très confortable avec le bon réglage.

Le poids

J’ai maintes fois entendu médire sur le poids des quads. Et bien à la pesée ils pèsent 1,9kg, soit exactement le même poids que mes inlines de freeride ! (boots fatty pro/4*84. C’est aussi le même poids que les anciens FSK de salomon). Sachant que j’ai une platine en plus et des grosses roues je trouve que c’est très correcte ! Et puis accessoirement ça me change de mes rollers tout terrain qui pèsent le double !

La maniabilité

N’ayant pas eu d’autres quads je ne peux pas trop juger… mais je me sens bien avec. Ça tourne quand on le demande, c’est stable quand on pousse fort. Fallait juste trouver le bon réglage des trucks. Le montage hi-low porte ses fruits : un poil sur l’avant c’est impec.

Bref vous l’aurez compris j’en suis pleinement satisfait ! Pour une première paire de quads c’est génial. C’est top pour la rando et les déplacements de tous les jours. On peut faire un peu de freeride avec même si c’est pas trop fait pour. Par contre c’est à mon avis à éviter pour les usages spécifiques type saut, park, descente etc… si je devais rouler plus en ville je réduirais très probablement la taille des roues pour reprendre en nervosité. (des sure grip par exemple ?)

Remarques

Voici les choses que j’ai remarqué lors de mes tests :

  • les straps laissent toujours une marque sur ma chaussure blanche. Peut-être des chaussures plus foncées seraient plus adaptées
  • les chaussures en synthétique font suer des pieds et sèchent mal une fois arrivé au travail : il faut privilégier le cuir
  • la platine Roll’Line dépasse un peu à l’avant du pied. Au début je pensais la couper, mais au final je ne le ferais pas car elles font comme un pare-choc pour la platine en fibre qui n’aime pas les chocs sur la tranche.

Au début c’est bizarre car tout le monde te regarde, ou alors on te dit « j’avais les même quand j’étais petit ». Finalement on s’y fait, et je réponds souvent aux gens intrigués que ça c’est des vrais patins digne de ce nom et que en plus ça roule bien !

Améliorations possibles

  • rajouter un genre de perle ou de barrette sur les extrémités des straps pour pas qu’ils sortent de leur boucle quand on les défait
  • mettre un grip avec un grain plus gros.

Voila ! @ et bon ride

Réagir sur le forum

Mots clés: , , , .

Ancien webmaster du site RollerFR.net, je fais du quad depuis plus de 25 ans. Je pratique aussi bien le slalom, le saut, que freeride et le derby. J'aime le quad sous toutes ses formes, surtout les plus originales.

a écrit 63 articles sur Roller Quad.net.

3 commentaires pour “Les quads step-in d’Imotep33”

  • Super impressionnant comme montage! spécialement le moulage de la plaque de fixation avec résine et fibre… Surement pas à la portée de n’importe qui! En tous cas super article et super montage. Merci et Bravo

  • Moi qui pensais que j’allais absolument avoir à percer des basket, je me dis que ton montage est tres tres bon et bien pratique quand on doit etre à pied. Pour mon utilisation ville (paris) et piste en bord de mer c’est parfait.
    Vraiment excellent 🙂

  • Bonjour est ce que qq un fabrique cela ?

Laissez un commentaire


    Proposer un article !

    Vous avez fait un montage, vous avez une expérience à partager, ... Rédigez votre article

    Catégories