Le portrait de Mr Furieux

15 juillet 2012 Aucun commentaire 4 412 vues

Lors d’un match de l’équipe homme de Toulouse (les Quad Gards) contre les Inhuman League de Sheffield, j’ai remarqué Killian (alias Mr Furieux). Ayant été impressionné par son touché sur des quads, je lui ai proposé de faire un portrait pour 100% Quad. Par la même occasion c’est lui qui inaugure notre nouvelle section Derby

 

Peux tu te présenter ? D’où viens-tu ? Que fais tu dans le vie ? Où habites-tu ?

Je m’appelle Killian DAVID, j’ai 22 ans, je suis breton et réunionnais et je vis à Toulouse. Je suis étudiant, mais je passe le plus clair de mon temps à faire du sport et entraîner les filles du « Roller Derby Toulouse ».

Comment as-tu découvert le roller ?

J’ai découvert le roller grâce aux randos de « Roulez Rose » l’association des randonnées roller de Toulouse. Premier jour sur des rollers, des inline, je suis parti à la rando! Je suis revenu mort-vivant mais je n’avais qu’une envie, c’était de recommencer. Trois semaines plus tard je rangeais les lignes et je faisais mon premier ride en quad. Une vraie révélation.

As-tu déjà roulé en inline ?

J’ai roulé en inline pendant deux/trois semaines avant de découvrir le roller derby et m’acheter immédiatement mes premiers quads.

Mais comment as-tu découvert le Derby ?

C’est marrant, c’est parce que j’étais accroché aux vidéos de freeride sur youtube, les chaines de Quadman75, que mon meilleur pote me dit « tiens y’a un film de roller… » et il me file le film « Whip it »(ou « Bliss ») sur le roller derby. Quand je vois ce film de filles qui s’éclatent en quad, je me suis dit : je veux jammer! Je suis donc allé à la rencontre de Nicolas GOURY, le président de « Roller Derby Toulouse ».

Peux-tu nous parler de cette discipline ? Qu’est ce qui rend la discipline intéressante à tes yeux ?

Le roller derby c’est un mélange de patins, de course et de sport de contact, mais ça c’est mon explication résumé en quatre mots. Pour moi (en tant que jammeur) le roller derby c’est une course d’agilité dans laquelle je dois presque oublier que je porte des quads aux pieds. Evidemment il y a grosse partie de confrontation de performance avec les autres, c’est le côté compétition et match. Devoir passer au travers d’un groupe de gens qui n’ont envie que de te dégommer et réussir à le faire tout ça en étant monté sur des roulettes…c’est très grisant. Une véritable sensations de liberté et de pouvoir su son propre corps.

Comment t’entraînes-tu ?

Les entraînements c’est avec les « Quad Guards », mon équipe, coaché par Cash Pistache, jammeuse de talent au sein des « Nothing Toulouse », une fois par semaine faute de mieux. Le reste de mon entrainement est composé de renforcement musculaire et de cardio en ride ou en rando roller à vitesse grand V sur de longues distances.

Le derby étant un sport majoritairement féminin, est-ce que ce n’est pas trop dur de le pratiquer en tant qu’homme ?

Au contraire, je trouve que c’est une bonne chose de pouvoir pratiquer le sport que j’enseigne aux filles.

Comment vois-tu la différence entre le derby homme et femme ?

Si ce n’est une certaine différence physique au niveau des contacts ou des tactiques, je ne fais pas la différence, je veux me mesurer à tout le monde filles ou gars pour améliorer ma technique.

Avec quelle(s) paire(s) de roller roules-tu ?

Boots : riedell R3, platine powerdyne reactor, roues krypto impulse. à venir très rapidement : Boots : Antik AR1 custom (j’espère prêtes pour les premiers championnats d’Europe de Roller Derby homme de cet été).

Y’a-t-il des joueurs que tu apprécies plus que d’autres ?

Oui, j’ai un faible pour les joueurs qui montre une vraie détermination, et aussi pour ceux qui sont meilleurs que moi.

Qu’est ce que tu voudrais dire à une personne qui commence ?

Tout dépend de sa motivation et de ses objectifs. Je dirais tout de même à n’importe qui qui commence le derby de ne pas se méprendre : le derby est un vrai sport, la musculation, les efforts et la stratégie entre autres en font partie.

Quels sont tes objectifs dans le Derby ?

Sans vouloir paraître cul-cul, je suis plutôt simple, mon objectif principal c’est d’être reconnu par tous comme le meilleur jammeur. Mon objectif du moment c’est de gagner les championnats d’Europe avec mon équipe, et rafler le titre de MVP (most valuable player).

Liens utiles

Réagir sur le forum

Ancien webmaster du site RollerFR.net, je fais du quad depuis plus de 25 ans. Je pratique aussi bien le slalom, le saut, que freeride et le derby. J'aime le quad sous toutes ses formes, surtout les plus originales.

a écrit 63 articles sur Roller Quad.net.

Laissez un commentaire


    Proposer un article !

    Vous avez fait un montage, vous avez une expérience à partager, ... Rédigez votre article

    Catégories